Groupement d'achat 

 

Les groupements d’achat que nous souhaitons développer doivent permettre aux coopérateurs qui le souhaitent de négocier ensemble des prix attractifs sur des biens et services.

 

En quelques mots…

L'intention de créer un groupement d’achat découle d'une idée simple. Nous vivons dans un monde difficile où les inégalités se creusent. L'État providence est derrière nous et il nous faut désormais imaginer de nouvelles formes de solidarités, des solutions concrètes qui profitent à chacun. Le Club des Coopérateurs en est une. Les 3700 sociétaires du COL constituent indéniablement une force de frappe efficace pour réaliser des économies conséquentes dans les dépenses du quotidien.

 Des groupements d'achats citoyens existent déjà ailleurs. Le principe repose sur la mutualisation des demandes. Près de chez nous, la Ville d'Hendaye a par exemple réussi à mobiliser en début d'année un peu plus d'un millier d'habitants autour du projet d'un groupement d'achat destiné à renégocier les contrats individuels d'électricité et de gaz. Résultat : les citoyens qui se sont inscrits sur la base du volontariat vont réaliser de 10 à 15 % d'économie sur leur facture d'énergie. Le succès de cette initiative est de bonne augure.

 « Ensemble, à condition de nous mobiliser et de nous fédérer, nous sommes plus forts pour négocier des tarifs réduits auprès de commerçants locaux et de partenaires, analyse ainsi le directeur du COL Imed Robbana. La coopérative entend jouer un rôle d'accompagnateur et d'intermédiaire auprès des accédants et des locataires pour les aider à réaliser des économies. »

 Julie Garra, responsable du service juridique de la coopérative, est aujourd'hui à la manœuvre pour définir la forme que pourrait prendre ce groupement d'achats, définir le champ des prestations et trouver des partenaires.

 « Le COL entend cependant aller plus loin en fonction des besoins que les coopérateurs feront remonter, confie Julie Garra. On peut imaginer que le Club des Coopérateurs intervienne par exemple pour aider une vingtaine de coopérateurs qui souhaitent acheter ou changer de cuisine. » Pour cela, des discussions sont notamment en cours avec des spécialistes locaux du bricolage, de l'aménagement du jardin et de la maison, des fabricants de matériaux et des magasins d'alimentation. « Nous restons ouverts à toutes les suggestions, que ce soit dans le domaine de l'alimentation, des équipements, des travaux de rénovation, de l'énergie ou même des assurances, poursuit-elle. Chacun doit toutefois être conscient que plus il y aura d'inscrits au Club des Coopérateurs, plus il sera aisé de négocier des prix attractifs. » À bon entendeur...

 

UN PREMIER PARTENARIAT AVEC SYNERGIES « AGIR ENSEMBLE C’EST MIEUX » 

Une convention a d'ores et déjà été signée en juin dernier avec l'association SYNERGIES à Bayonne dont les valeurs rejoignent celles du COL : la solidarité, la mutualisation et le partenariat dans la proximité. Habituée depuis longtemps à négocier des tarifs préférentiels pour le compte de nombreux comités d'entreprise locaux, SYNERGIES permettra par exemple aux coopérateurs titulaires d'une carte d'adhérent de bénéficier de réductions pour assister à des spectacles, participer des activités de loisirs, à des manifestations culturelles, sportives... 

 

Alors dès le 22 janvier 2018 venez retirer votre carte Synergies Coopérateurs

au COL à Anglet!

Pour plus de renseignements sur les types d’offres:

https://www.e-synergies.fr/lassociation

https://fr-fr.facebook.com/synergies64/

PIC Digital, agence web de Biarritz Bordeaux Paris - http://www.pic.digital